Artionet Web Agency

A la rencontre de Le Cavalier Romand

16 mars 2018

Ce mois-ci le site Internet du magazine Le Cavalier Romand a été entièrement refait à neuf afin de répondre aux normes du web actuelles. Entièrement responsive le site web vous permet de naviguer facilement et rapidemment entre les différentes rubriques et ceci sur tout type de support. Sur le site, vous retrouverez les dernières actualités du monde équestre ainsi que toutes les informations nécessaires quant au magazine.

Le Cavalier Romand propose aux cavaliers et passionnés d’équitation, toutes disciplines confondues, un maximum d’informations sur les concours, manifestations, courses ou élevages, sans oublier des entrevues, des conseils pratiques ou techniques.

C'était l'occasion pour nous de vous présenter celui-ci et de poser quelques questions au rédacteur en chef M. Alban Poudret afin qu'il nous en apprenne plus sur le magazine et son expérience avec nous.

M. Alban Poudret, rédacteur en chef du magazine Le Cavalier Romand a accepté de répondre à nos questions :

Alban Poudret, rédacteur en chef Alban Poudret, rédacteur en chef

Alban Poudret est Journaliste hippique, éditeur et rédacteur en chef du mensuel Le Cavalier Romand et correspondant régulier d'une dizaine de revues hippiques à l’étranger, dont L’Eperon, L'Année Hippique et Breeding News. Consultant à la Télévision Suisse Romande depuis 1999 (après l’avoir été sur France 3), chroniqueur régulier à la Radio Suisse Romande depuis 1988 et au quotidien Le Matin depuis 1979, auteur de «Jappeloup et Milton, deux chevaux de légende» (éd. Robert Laffont) et de "Le Concours Hippique International de Genève, de 1926 à nos jours. Une histoire de passion" (éd. Slatkine), ainsi que de plusieurs chapitres du "Larousse du Cheval". 

Présentez-vous et votre rôle au sein du Cavalier Romand

Je suis journaliste hippique depuis… ma plus tendre enfance! A 12 ans, j’étais cent pour cent sûr de faire un jour ce drôle de métier-là, je faisais déjà un petit journal équestre… photocopié à quinze ou vingt exemplaires pour la famille et les amis, dont ma mère a heureusement conservé les copies! A 20 ans, je suis parti apprendre mon métier à Paris, à L’Information Hippique, à L’Eperon et au quotidien L’Equipe et, peu après mon retour en Suisse, au début de 1982, j’ai créé Le Cavalier Romand, à partir du Dragon Romand, un bulletin de 4 à 6 pages qui parlait de l’actualité équestre. On est passé à 32 pages en noir et blanc, puis à une moyenne de 48 pages, progressivement à la couleur, pour aboutir à ces numéros actuels, plus luxueux, avec dos carré, mais une partie de l'équipe est restée la même, elle s’est aussi rajeunie, avec plusieurs jeunes étudiantes en lettres venues étoffer cette joyeuse équipe ces dernières années. Une grande fidélité dans cette équipe assez familiale n’empêche pas le renouvellement!

Présentez-nous Le Cavalier Romand

C’est un mensuel, qui sort onze fois par an, avec en prime un petit Annuaire contenant toutes les dates des concours et des adresses utiles. Nous traitons autant de la vie des clubs et des concours régionaux que de l’actualité internationale et des grands événements. Il est clair que des cavaliers comme Steve Guerdat, ou avant lui son père, font le lien entre le national et l’international, ce sont comme les Fuchs et d’autres de formidables locomotives pour notre sport et nous avons eu la chance de vivre des années bénies, avec de grands sacres et de nombreuses médailles. Le saut d’obstacles est la discipline la plus médiatique, mais nous suivons aussi l’attelage, le dressage, le complet, le polo, une dizaine de disciplines différentes et les courses. Des sports très variés.

Pourquoi votre site web est-il important pour votre activité ?

Les gens veulent être informés quasiment en temps réel, nous nous devons de mettre l’essentiel sur notre site. Et ils sont très friands d’images videos, de sons, d’archives, que le site permet aussi. Nous traitons surtout l’actualité sur le site, car nous voulons garder nos articles exclusifs, nos infos « maison », nos portraits, nos interviews, nos enquêtes et autres dossiers pour le magazine. Il ne faut pas que le site devienne le concurrent de notre revue! Maintenant qu’il n’y a plus d’autre mensuel en Suisse romande - on en a vu passer une dizaine durant nos 37 ans de parcours! -, il serait ridicule que le site devienne un concurrent du journal, il y a un équilibre à trouver. Comme dans la vie et comme à cheval!

Êtes-vous satisfait de nos prestations (CMS, site web, design, formations, etc.) ?

Nous sommes plus que satisfaits, nous sommes emballés par le professionnalisme, la disponibilité et la réactivité de l’équipe d’Artionet. Et nous sommes fiers d’inaugurer en mars la quatrième ou cinquième version de notre site, qui est désormais « responsive », plus varié et encore mieux adapté aux exigences de notre public.

Quel bilan tirez-vous de votre collaboration avec Artionet ?

Parlons d’un parcours sans-faute! Il est vrai que Yannick Guerdat est un passionné du cheval, qui a créé notre site lorsqu’il avait à peine quinze ans! Il scannait alors nos articles et nos couvertures… Il l’a beaucoup développé par la suite, à l’image de sa société, qui compte une vingtaine de personnes aujourd’hui! Et chacun dans son équipe se donne une peine folle pour répondre à nos attentes et demandes.

Vous avez la parole

N’ai-je pas déjà beaucoup trop parlé? Un grand merci à toute l’équipe d’Artionet, au nom de la joyeuse équipe du Cavalier Romand!

Découvrez le sommaire de l'édition du mois de mars en vidéo

Commentaires

comments powered by Disqus