Artionet Web Agency

Mobile World Congress Barcelona : Retour sur les points forts de l’édition 2013

19 mars 2013

Barcelone, nommée capitale mondiale du mobile, accueillait une fois de plus le Mobile World Congress fin février. Cet événement dédié aux téléphones, tablettes et futur terminaux connecté à internet est le plus grand du genre. Les 70'000 visiteurs du congrès en ont eu pour leur argent avec un salon riche en nouveautés.

Le nouveau modèle HTC a fait forte impression. Le nouveau modèle HTC a fait forte impression.

L'insolente domination d'Android

Si il y a une chose à retenir de cet événement, c’est l’omniprésence d'Android installé sur la quasi totalité des téléphones mobiles et tablettes. S'il est une évidence pour la marque Motorola (appartenant à Google) ou Samsung, leader mondial du marché mobile et tablettes, le système d’exploitation mobile de la firme Google l’est beaucoup moins pour des sociétés asiatiques comme ZTE, Huawei, HTC ou LG qui par le passé proposaient des téléphones tournant sur plusieurs OS. En 2013, toutes ont choisi de présenter des exclusivités brandées Android sur la quasi totalité de leurs téléphones.

Firefox OS à l'offensive

Le rumeur s'intensifiait ces derniers mois, cette fois-ci elle est confirmée: le nouvel OS Mobile de Mozilla fondation « Firefox OS » est disponible de suite chez plus de 15 opérateurs sur les terminaux de 4 fabricants.

Mais où sont passés les big players

Autre fait marquant de cette cuvée 2013, la non présence des quatre ténors. En effet, ni Apple qui nous a habitué à sa non-participation au MWC, ni Google, ni Microsoft, ni RIM n’avaient de stand, préférant organiser des premières mondiales sur invitations dans des salles feutrées avec des participants triés sur le volet.

RIM présentait ainsi son Blackberry 10 quelques jours avant l’ouverture du MWC alors que Samsung dévoilait son dernier bijou mi-mars (Galaxy S4) avec une technologie révolutionnaire de reconnaissance faciale. De son côté Nokia était le seul acteur majeur a présenter 4 nouveaux terminaux dont 2 sous Windows Mobile 8 et 2 sous Asha.

Smartphone Huawei. Smartphone Huawei.

La Chine à l'abordage

L’année passée, nous parlions de l’arrivée de marques chinoises sur le marché avec des produits aux finitions très discutables. 12 mois plus tard, il en est tout autrement. ZTE, actuellement 4ème constructeur mondial, qui vise à être présent dans le top 3 d’ici 2015, a réalisé des produits de très belle facture qui en ont étonné plus d’un. Certains ont même osé la comparaison au leader actuel Samsung.

De son côté Huawei se focalise sur le marché de masse avec des téléphones aux tarifs très agressifs, aux designs colorés et aux courbes novatrices. Cela ne rappellerait-il pas un peu les couleurs de Nokia sur sa gamme Lumia ? Il n’y a qu’un pas à faire qu’a osé la société Konka. Même la police de caractère n’est pas sans rappeler celle de son concurrent Finlandais embarquant un OS Android.

Mort du QR-Code bienvenue à la technologie NFC

Commander son plateau repas grâce au QR-Code Commander son plateau repas grâce au QR-Code

Alors qu’en 2012 on trouvait au minimum un tag QR-Code par stand, en 2013 il n’est en rien. Hormis PayPal qui proposait d'éviter les longues files d’attentes en commandant son plateau repas via un QR-Code, cette technologie a totalement été abandonnée par les constructeurs et les intégrateurs. La raison? Le manque d’intérêt du marché et surtout une information transmise de manière unidirectionnelle sur le téléphone. En effet, l’utilisateur ne peut que consulter ce qu'il reçoit.

De son côté la technologie NFC, déjà utilisée depuis plus de 2 ans au Japon et qui est en passe de dépasser le paiement par carte en magasins, a fait son apparition jusque sur les badges des participants. Grâce à un logiciel installé sur les téléphones, la micro-puce embarquée sur le device s’activait au passage des bornes. Une information, contenant notamment le nom et la photo du visiteur, était alors transmise à l’agent de contrôle.

Le NFC permettra à l’avenir d’échanger des données entre téléphones, de payer ses achats en magasins et de faire office de confirmation électronique pour tout type d’activités (billets d’avions, cinéma, réservation, etc). Si les téléphones sous Windows Phone et Android sont pour la plupart équipés de la puce NFC, les détenteurs d’iPhone étaient bien ennuyés à l’entrée. En effet, les Smartphones d'Apple ne possède pas cette puce et les utilisateurs devaient montrer patte blanche en présentant leur carte d’identité en plus de leur badge. Vous avez dit pression marketing ?

Le NFC est partout au Mobile World Congress 2013 Le NFC est partout au Mobile World Congress 2013

L'internet des objets: déjà une réalité

On nous en parle depuis de nombreux mois, aujourd'hui l’internet des objets est à nos portes. Un stand y était même dédié et permettait de découvrir la ville du future. A la clef, une maison 100% connectée où le frigo annonce à son propriétaire l’état de ses provisions et propose de faire une commande en ligne des produits de première nécessité manquants ou encore la possibilité pour le foyer de démarrer son four à distance  une simple pression d’une touche sur son smartphone afin de pouvoir faire cuir un rôti à point. Grâce à cette technologie, il est également possible de retrouver son chien égaré grâce à une puce GPS dont il est équipé.

On y découvrait également les nouvelles voitures équipées en option de logiciels de reconnaissance vocale permettant d’écouter et répondre aux e-mails. Il était aussi question de partage d’information dans le Cloud avec la possibilité de démarrer la lecture d’un document multimédia sur son ordinateur de bureau, de continuer cette dernière sur son téléphone pour enfin la terminer sur son vélo d’appartement qui simule, via un écran, un parcours dans le lieu de votre choix en se basant sur les cartographies 3D de Google Maps.

Alors qu’Apple va présenter prochainement la iWatch, une société chinoise dévoilait déjà une montre tournant sous Android capable de lire et répondre à des messages. L'ergonomie laisse cet accessoire au rang de gadget technologique pour le moment.

L'internet des objets est partout. L'internet des objets est partout.

Qui dit connexion dit 4G

Plus il y aura de données connectées, plus les réseaux devront être denses et rapides. La technologie 4G est l’une des réponses à cette problématique. De nombreux constructeurs en faisaient l’apologie durant cette édition 2013. Ceux-ci dévoilaient des capacités de téléchargement supérieures à ce que l’on peut atteindre avec nos connexions internet à domicile. Est-ce à dire qu’il sera plus simple d’afficher des vidéos en HD sur un mobile que sur son écran de salon ? Certains l'annoncent pour 2015 déjà.

L'imprimante du futur? L'imprimante 3D

Ces dernières semaines, une vidéo d'impression en 3D a fait le buzz sur la toile. Un partenaire du constructeur préféré de Microsoft a ainsi présenté une imprimante 3D capable d’imprimer des coques de téléphones personnalisables à souhait. A terme, cette société prédit que des pièces de grande envergure, comme les carrosseries de voitures, pourraient être « imprimées » pour produire des pièces de rechange. Allons-nous concevoir notre maison du futur comme une simple boite de lego ? C’est possible si l’on écoute les créateurs de ce petit bijou de technologie.

Imprimante 3D Exemple d'impression 3D ©Artionet

Et les tablettes dans tout cela?

Taille, poids, forme, OS embarqué, clavier et surtout autonomie sont les facteurs de différenciation entre les différents fabricants qui comme Fujitsu s’axent sur le marché des métiers extérieurs dans lesquels la tablette doit affronter choques et pluies. Toshiba proposait une tablette pour le 3ème âge et il est clair que le marché va devancer la vente d'ordinateurs portables en 2012. Ces hybrides qui ressemblent plus à des ordinateurs portables voir à des ultrabooks qu’à un iPad cherchent à remplacer ces derniers tout en gardant la notion de compatibilité avec les outils utilisés pour nos usages quotidiens.

La dernière tablette Asus La dernière tablette Asus

Et les Apps ?

Alors qu’en 2011 seules quelques dizaines d’entreprises présentaient des solutions de contenu mobile, cette édition 2013 fut l’apothéose du marché avec une halle complète dédiée aux solutions de génération de rendus mobile de sites web ou de générateurs d’applications iOS ou Android. Des sociétés d’outsourcing de développement mobiles étaient également venues de loin pour présenter leurs solutions. De nouveaux stands dédiés aux jeux sur mobile faisaient aussi partie des nouveautés dans cette halle.

L'une des halles du MWC 2013 L'une des halles du MWC 2013

En conclusion

Cette édition 2013 fut riche en nouveautés tant au niveau des logiciels que du matériel. Force est de constater que les investissements en R&D sont pour la plupart orientés vers le pays du soleil levant ou les ventes devraient s’accroître. Il était en effet flagrant de voir la fossé entre les mobiles utilisés par les participants qui étaient principalement des iPhone, Lumia et Samsung S3 pour la plupart et les stands qui proposaient des devices aux fonctionnalités, noms, couleurs et formes prêtes pour le marché chinois. Prochain arrêt pour le MWC, Shanghai au mois de juin…

Y.G.

Commentaires

comments powered by Disqus

Des professionnels à votre service

+41 32 424 4800T. +41 32 424 4800 @ info@artionet.com