Artionet Web Agency

Retour sur le Mobile World Congress 2012

05 mars 2012

Le Mobile World Congress de Barcelone, le plus grand événement liée à la télécommunication et à la mobilité a livré une cuvée 2012 pleine de nouveautés. Artionet était présent au WMC 2012 et vous fait un résumé de ce qui va arriver sur le marché ces prochains mois et des tendances 2012 à 2015. 4 jours de salon très intences avec à la clef plus de 3'800 stands, 65'000 visiteurs journaliers et diverses keynotes, sessions développeurs et présentations en avant première mondiales.

Mobile World Congress 2012 Mobile World Congress 2012

Tablettes, tablettes …

Si il fallait résumer en 1 phrase le trend 2012, ça serait le passage pour l’ensemble de l’industrie TelCo aux tablettes et à la convergence des applications métiers dans le cloud. En effet, tous les grands leaders du marché, que ce soit Acer, HTC, Samsung, Toshiba, Motorola, Huawei, Cisco et tous les autres, tous ont présentés un ou plusieurs modèles de tablettes tactiles plus performantes et étonnantes les unes que les autres. Chez Toshiba, on présentait  des tablettes « aqua proof » qui étaient plongées dans des aquariums et qui aussi surprenant soit-il étaient toujours fonctionnelles et utilisables une fois dans l’eau. Chez Samsung, le Galaxy Note était présenté, une convergence de téléphone mobile et de tablette disponible en plusieurs tailles et muni d’un stylet permettant la prise de note simplifiée et de toute beauté sur n’importe quel type de notes interactives. Asus a présenté sa dernière génération de devices tournant sous Google Android et a annoncé l’arrivée prochaine d’une tablette tournant sous Windows 8. Quand à Huawei, ils ont présenté un nouveau téléphone mobile annoncé comme le plus rapide du monde avec un processeur à 4 cœurs qui se focalise sur le marché très haut de gamme tout en restant au format mobile.

Toshiba Waterproof Toshiba Waterproof

Mais ou est passé Apple ?

Si il est bien une société qui a marqué par son absence, c’est bien la firme de Cupertino. Apple comme à son accoutumé préfère en effet organiser ces événements personnalisés en dehors de tous les salons mondiaux et a annoncé vendredi dernier l’arrivée imminente de l’iPad 3, qui serait selon toute vraisemblance plus fin, plus rapide, avec une meilleure résolution d’écran et muni d’un meilleure appareil photo. Il est grand temps de présenter un nouveau produit, car l’année 2012, sera crucial pour Apple. Le leader mondial du marché de la tablette, va en effet devoir lutter fort pour garder sa prédominance sur un marché qui a annoncé plusieurs dizaines de nouvelles tablettes lors du salon de Barcelone. Si il est un avantage qu’Apple a sur tous ses concurrents depuis le début, c’est bien son interface utilisateur (UI) qui est toujours pensée simple, complète et intuitive, mais les autres marques ont pris le pats sur Apple et sortent les griffes. 2012, sera une année remplie de rebondissement pour les consommateurs et il sera enfin possible de choisir une tablette autre qu’un iPad pour les personnes qui ne souhaitent pas casser leur tirelire.

Apple iPad3 Apple iPad3

Android omniprésent, Windows à l’abordage, Blackberry fait la grise mine …

Alors même qu’Apple se sent pressé par le marché de la téléphonie et de la tablette, Google et son système d’exploitation Android « Ice Cream Sandwich » a su tirer son épingle du jeu et séduire un peu prêt tous les fabricants du marché. Il n’est pas une société qui ne présentait pas un téléphone ou une tablette aux couleurs de la société américaine. En passant du téléphone les plus haut de gamme jusqu’au mobiles low-cost tous étaient fier de présenter des devices tournant sur l’OS le plus couru du marché. Le stand de Google montrait du reste la tendance avec une plateforme sur 2 étages avec plusieurs dizaines de sociétés qui présentaient des applications tournant sous Google Android, du jeu 3D en passant par les réseaux sociaux de géolocalisation comme Foursquare ou à la réalité augmenté. Tous étaient très fiers de démontrer qu’il s’agit du système d’exploitation le plus développé du marché et qui à la différence de la Suisse est très utilisé partout dans le monde et leader toutes catégories confondues.

Google Android Google Android

Nokia était la belle surprise de ce salon avec la présentation de 2 nouveaux téléphones mobile de la gamme Lumia et un splendide buzz généré avec l’arrivé d’un téléphone tournant sous Symbian doté d’un capteur de 41 Mpxs mettant d’accord tous les acteurs du marché. Nokia, toujours constructeur numéro 1 du marché mondial se devait de se ressaisir en 2012, car le marché du Smartphone lui est totalement passé à côté durant les 3 dernières années et c’est grâce à l’accord cadre effectué avec Microsoft que le finlandais à sorti ces cartes du jeu. En effet, les nokia 800, 900 et 610 tournent a merveille sur le système d’exploitation de Microsoft, Windows Phone 7.5 qui se veut être l’OS montant du marché et les 2 protagonistes ont tout à y gagner, car le marché est actuellement divisé entre l’IOS d’Apple et celui de Google. Microsoft annonce se positionner comme le 3ème OS du marché en talonnement sur Apple d’ici à 2015, d’ici là encore un long chemin attend la firme américaine.

Les yeux étaient rivés sur le stand de Nokia et sur la possible arrivée de Windows 8 et d’une tablette à l’effigie de Nokia durant ce salon, mais ceci ne fut pas le cas. J’ai toutefois pu assister à la Keynote du lundi présenté par le N°1 en personne de Nokia durant la journée du lundi et l’arrivée de 3 nouveaux applicatifs Made in Nokia. On parle notamment de Nokia Reading, concurrent direct du Kindle d’Amazon et du E-Book reader d’Apple ; de Nokia Transport, application permettant de connaître tous les transports en communs de plus de 500 villes partout dans le monde et enfin de Creative Studio, application de retouche photos.

Nokia

De plus Nokia a présenté en collaboration avec Microsoft l’arrivée en native de Skype sur Windows Mobile.

Et Blackberry dans tout cela ? Et bien malgré un stand sublime dans la halle 7 « App Planet », Blackberry n’a une fois de plus pas convaincu, et il est fort à parier que l’année 2012 sera très difficile pour la société canadienne. Elle qui se revendiquait N°1 dans les mobiles professionnels a loupé la coche de l’App Store et essaye aujourd’hui de rattraper son retard, mais il est fort à parier qu’il est déjà trop tard. A noter tout de même la présentation d’une Porsche Carrera S pilotée grâce au Blackberry et sa technologie QNX qui a fait révé plus d’un participant.

Blackberry Blackberry

Les chinois à l’attaque du marché mondial

Si il est bien une chose qui m’a surpris durant ce salon, c’est l’arrivée en force et massive des opérateurs chinois qui ont réussi en quelques années à emboiter le pas aux TelCo américaines et asiatiques. Prenons par exemple la société ZTE, société côté à la bourse de Hong Kong, sponsors principal de l’événement qui arrive avec des solutions tant pour le marché low-cost que pour le marché de luxe européen et américain. Pas moins de 15 nouveaux devices ont été présentés sur le stand du constructeur chinois qui souhaite percer sur le marché mondial tant via sa propre marque ZTE qu’en marque blanche et il en a les moyens. Le stand de ZTE était l’un des plus grand de tous le salon et présentait des solutions convergentes entre les différents modèles de téléphonie mobile du marché, mais également avec des solutions bien plus surprenantes comme un marché de jeu en ligne dans le Cloud « Web Box » permettant d’utiliser son téléphone comme accessoire dans un jeu, à l’instar de la Wii.

Stand ZTE - Mobile World Congress 2012 Stand ZTE - Mobile World Congress 2012

Quant à la société Huawei dont l’annonce du dimanche soir avant même l’ouverture du MWC2012 a fait peur à plus d’un constructeur, son stand était tout simplement réservé exclusivement à ces clients et il m’a donc été impossible de tester le nouveau téléphone le plus rapide du monde ni sa tablette, mais le buzz a opéré et il est a prédire que les prochains leaders du marché mondial seront en partie chinois.

Huawei Huawei

Sécurité mobile

Plus nos applications seront déplacées sur les mobiles plus les données que nos devices portables contiendront seront sensibles et cela le marché de la TelCo l’a bien compris avec des solutions aussi diverses et variées. Par exemple le management des devices avec possibilité pour les opérateurs de maintenir à jour et à distance via un simple navigateur (couper le Wifi, le bluetooth, fermer une application, lire les logs système, mettre à jour l’OS) via la solution ActiveCare2. Ou bien Symantec qui propose des solutions de sécurité aussi diverses et variées notamment comme l’installation d’un antivirus sur un téléphone portable, mais également la possibilité de gestion de son infrastructure mobile via la solution de la société AirWatch permettant en tout temps de bloquer un device perdu et d’en effacer son contenu via une solution unifiée.

Airwatch Airwatch

Vie privée, vie professionnelle « Phone in a Phone »

A l’instar de la sécurité il est un point tout autant important lié à la barrière toujours plus fine présente entre les données que nous avons à disposition sur notre téléphone portable liées à sa sphère privée et à sa vie professionnelle. Comment différencier un contact privé de professionnel, comment ne pas mélanger sa messagerie et ses contacts ? VMware est venue avec une solution qui de premier abord à l’air très intéressante et qui sera activée tout d’abord en Espagne puis en Angleterre ces prochaines semaines, permettant de démarrer une application (disponible que sur Android) permettant d’accéder à son carnet d’adresse, son agenda et sa messagerie professionnelle de manière empactée dans l’application VMware, afin de pouvoir totalement séparer les données privées de ses données professionnelles. Un marché énorme est ouvert dans ce secteur et c’est tout naturellement que VMware, spécialiste de la virtualisation et du Cloud Computing se met en avant avec ces solutions.

Apps ou WebApps

La halle 7, l’une des 8 halles du Mobile World Congress 2012, était quant a elle liée aux OS et aux applicatifs présents sur ces derniers. L’App Planet présentait beaucoup de sociétés plus petites que les mastodontes présents dans les autres halles, mais avec des produits tout aussi intéressants.

Les entreprises présentes proposaient toutes des solutions de développement d’application mobiles disponibles sur les App Store ou directement nativement sur les sites web, et quand on les questionnaient sur l’avenir du web mobile, toutes étaient unanimes : Il est évident qu’aujourd’hui en 2012, une application native est plus ergonomique et utilise mieux le plein potentiel d’un système d’exploitation qu’une version mobile, mais le réel objectif est d’arriver dans une webapp multiplateformes permettant ainsi de drastiquement diminuer les frais de création de l’application et de garantir une mise à jour constante et simple via l’usage de l’HTML5. Certaines sociétés quant à elles présentaient des Frameworks de création d’application natives et/ou HTML5 permettant de pouvoir rapidement créer des applications clients sans devoir se familiariser avec les développements Cocoa, Java et .Net des différents systèmes d’exploitation. Parmi les différentes solutions que j’ai pu tester, 2 sociétés françaises présentaient des solutions allant dans ce sens, l’une en se basant sur un code natif Java, l’autre en partant sur une source HTML générant générant à la volée du code base applicatif. L’avenir du web sera mobile, à chaque projet de trouver maintenant son meilleur positionnement, l’application n’étant pas toujours bien perçue par les utilisateurs. Imaginer à terme devoir charger une application pour chaque site web que vous souhaitez consulter, tout simplement impensable …

App Planet App Planet

NFC ou le paiement 2.0

La technologie NFC (Near Field Communication) permettant d’échanger des informations entre 2 appareils situés à quelques centimètres l’un de l’autre, est en cours d’envahir l’Europe et les Etats-Unis. Cette technologie permettant de transmettre des données et notamment de pouvoir faire des paiements via son téléphone portable qui équipe la plupart des téléphones japonais depuis plusieurs années déjà est en passe d’arriver chez nous. Les constructeurs Nokia, LG et Sony ont présentés leurs solutions tout comme Google. Imaginer pouvoir payer demain sans espèce, ni carte de crédit mais directement via votre téléphone portable, et bien ceci est en train d’arriver chez nous mais il faudra compter environ 18 mois avant de pouvoir réellement l’utiliser car les magasins qui utiliseront le NFC devront s’équiper de matériel pouvant lire cette technologie et les opérateurs nationaux Suisse à l’instar de Swisscom devront mettre en place un système de paiement sur leur infrastructure. Qui a dit que les banques n’allaient pas devenir des opérateurs également ? C’est ce qui est en train de se passer en France car les banques ne souhaitent pas louper ce virage à l’instar du japon et de DoCoMo, société TelCo devenue bien plus puissante que les plus grandes banques japonaises de part le transfert d’argent qu’elle fait tous les jours via ces paiements NFC.

Et le QR-Code dans tout cela ?

Et bien le QR-Code était tout simplement partout, sur les stands, dans les documentations, sur les bus et les taxis, mais également dans la buvette PayPal ou si l’on utilisait son QR-Code on l’obtenait un rabais de 1 Euro sur sa paella. A chaque scan du QR-Code Paypal recevait une commande et il était ainsi possible de manger sans devoir attendre sa commande, ces derniers étant informé de notre transaction. Le QR-Code sera omniprésent ces prochains mois dans les médias, alors n’attendons plus et passons à l’offensive QR.

QR-Code - Paypal QR-Code - Paypal

Téléphone deviendra grand

Hier utile pour téléphoner, aujourd’hui utilisé comme agenda, planificateur de rendez-vous, messagerie unifié, demain peut-être notre téléphone remplacera totalement notre ordinateur, à l’instar de ce que la société Ubuntu présentait sur son stand ; un téléphone Android capable d’être connecté à sa télévision et être utilisé comme ordinateur via l’OS Ubuntu équipant ce téléphone, avec toutefois à la clef des performances sommes toutes encore modestes d’un téléphone mobile mais qui devraient augmenter avec le temps.

Ubuntu Mobile sur un Android Phone Ubuntu Mobile sur un Android Phone

L’évolution du téléphone mobile et des tablettes est en marche et nul n’est capable de savoir ou cela va s’arrêter, mais une chose est sur les prochaines années seront mobiles avec des données décentralisées et stockées dans le cloud et les applications natives seront remplacées par des webapp tournant sur différents OS du marché.

Huawei Huawei

Après 6 jours à Barcelone, il est maintenant temps de rentrer en Suisse, mettre en pratique ce que j’ai pu apprendre et découvrir durant cette édition 2012 du Mobile World Congress avec à la clef pas mal d’idées qui vous seront présentées dans nos prochains développements mobiles.

Vivez l’avenir, vivez mobile avec Artionet !

Yannick Guerdat

 

Découvrez d'autres photos sur notre fan page Facebook et n'oubliez pas de devenir fan pour être au courant de toute notre actualité.

Robot 3G Robot 3G

Commentaires

comments powered by Disqus

Des professionnels à votre service

+41 32 424 4800T. +41 32 424 4800 @ info@artionet.com