Artionet Web Agency

Le BYOD : une avancée, mais…

22 novembre 2012

BYOD est une abréviation de l’anglais « Bring your own device » (apportez vos propres terminaux).

Cette pratique consiste à utiliser ses équipements personnels (téléphone, ordinateur ou tablette) dans un contexte professionnel. Aujourd'hui avec l'arrivée des services de Cloud, il est possible d'accéder à ses informations peu importe l’heure et le lieu où l'on se trouve sur la planète. Ceci peut faire le bonheur des patrons.

On le remarque notamment avec l'installation de sa messagerie professionnelle sur son téléphone personnel. Plus de 90% des Suisses font déjà appel à cette technologie soit parce que l’employeur l’a demandé soit par simple volonté.

BYOD - Bring your own device BYOD - Bring your own device © Ben Chams - Fotolia.com

La sécurité avant tout

Alors qu'on voit dans le BYOD une superbe avancée technologique, cette nouvelle gestion de l'infrastructure informatique va donner du fil à retordre aux responsables informatiques de nos entreprises. En effet, autant il peut paraître simple de sécuriser un environnement unifié (postes de travail, serveurs), autant il paraît bien plus compliqué pour un responsable IT de sécuriser des environnements très hétéroclites (iPhone, Android, tablettes, iPad, Windows Phone, Blackberry, etc.) tant contre les attaques que les fuites de données sensibles qui pourraient survenir sur ces devices mal protégés.

Plusieurs problèmes se posent :

  • Qui peut détenir certaines informations ?
  • Comment être sûr qu'un collaborateur qui ne travaille plus au sein de l’entreprise n’a bel et bien plus accès à des informations auxquelles il avait droit jusque-là ?
  • Comment être sur que la tablette privée utilisée par un père de famille pour répondre à ses e-mails professionnels ne le soit pas par aussi par ses enfants pour jouer à leurs jeux favoris ? Ceux-ci pourraient en effet envoyer un email confidentiel par inadvertance.

Données volées © svedoliver - Fotolia.com Données volées © svedoliver - Fotolia.com

Comment faire face à ces risques ?

Selon certains observateurs avertis, il faut encapsuler l'information pour, si besoin, être capable de la détruire à distance en tout temps. Pour d'autres le mieux est de paramétrer une double instance sur son device afin de séparer la vie privée de la vie professionnelle. Mais cela est-il possible en 2012 ? De nouveaux marchés se créent actuellement afin de palier à ces risques et proposer des solutions professionnelles et performantes pour les nouveaux utilisateurs nomades.

Vous avez besoin d'informations sur votre stratégie BYOD ? Contactez-nous

Commentaires

comments powered by Disqus

Des professionnels à votre service

+41 32 424 4800T. +41 32 424 4800 @ info@artionet.com