Artionet Web Agency

Le Cloud est partout

29 novembre 2012

La majorité d’entre vous a sans doute déjà entendu parler du terme Cloud. Toutefois, son  utilisation peut paraître encore nuageuse pour certain. Comment définir cette technologie, en profiter et obtenir de la valeur ajoutée ou de nouveaux revenus en lien avec le Cloud ? Dans cet article, nous allons passer en revue les aspects techniques et sociaux relatifs à l’utilisation de cette technologie dans le cadre d’une stratégie d’entreprise.

Cloud Computing - © Beboy - Fotolia.com Cloud Computing - © Beboy - Fotolia.com

Il y a peu de temps encore, la majorité des actifs des infrastructures IT était hébergée et exploitée sur le site-même de l’entreprise (on-premise). Au fil du temps, cette technique d'exploitation est devenue inadéquate notamment pour des PME qui ont besoin d’une très grande flexibilité de leur infrastructure. Les PME doivent impérativement se concentrer sur leur business et non résoudre des challenges d'exploitation IT.

Parlons justement d’IT. En fonction de la taille d'une entreprise, ces tâches sont exécutées soit en interne, soit en externe. Aujourd’hui le challenge d'IT n'est plus seulement de diminuer les coûts, mais aussi de dégager des valeurs ou des revenus. En tenant compte de ce dernier constat, une entreprise se pose une question: exécuter les tâches business sans se préoccuper de ses prérequis ou de ses conséquences est-il impossible ? Non. C’est à ce moment-là que le Cloud entre en jeu.

Le marché du Cloud est formé à partir des demandes de services disponibles, sécurisés, simples à comprendre et à gérer. Les actifs digitaux des entreprises sont héberges, gérés et livrés à partir du Cloud. Ainsi, les sociétés consomment des services sans se rendre compte des architectures, serveurs, centres de calcul ou bases de données.

Datacenter © Scanrail - Fotolia.com Datacenter © Scanrail - Fotolia.com

Stockage des données

Prenons l’exemple d’une tâche assez récurrente comme le partage de fichiers. Deux méthodes s’offrent aux entreprises. Dans le cadre d'une infrastructure sur le site, il faudrait que la société déploie un service FTP sur un serveur local ou externe et mette en place une stratégie de sécurité. A terme, de nouveaux problèmes vont refaire surface comme par exemple une vitesse de transfert trop faible ou une volumétrie de stockage insuffisante.

Comparons cela aux solutions de stockage Cloud, comme par exemple DropIt d'Artionet. Grâce à cet outil, la publication des fichiers peut être faite instantanément et les contraintes de stockage et de transfert sont virtuellement illimitées. De plus, l'entreprise n’a aucun besoin de compétences complémentaires pour débuter de nouvelles activités, cela étant de la responsabilité du Cloud, ou plus concrètement du fournisseur Cloud choisi. Pour Artionet, ceci est l’un des avantages fondamentaux de la nouvelle ère d'exploitation des services digitaux.

Partage d'informations via le Cloud Computing © Redindie - Fotolia.com Partage d'informations via le Cloud Computing © Redindie - Fotolia.com

Infrastructure évolutive

Un autre point-clé est la consommation sur demande. Les services Cloud sont fournis selon différents abonnements, variant notamment en fonction du type de service, de la puissance de calcul et de la durée du contrat souhaité. Cela simplifie les processus d'évaluation des plateformes et des logiciels. Une entreprise peut, par exemple, commencer à utiliser un portail de collaboration et finalement l'abandonner suite aux résultats ou faire évoluer son infrastructure Cloud pour obtenir de meilleures performances. A nouveau, cette évaluation n'engendrera aucun coût substantiel ou des investissements initiaux. De manière générale, le Cloud entraîne la transition des investissements IT vers des coûts d'exploitation.

Un autre avantage du Cloud est la transparence d'exploitation. Les fournisseurs des solutions Cloud sont responsables de toutes les tâches liées à l'administration, la maintenance et la sécurité de leur infrastructure.

Autre plus-value du Cloud : sa grande accessibilité. En effet, puisque les données ne sont plus stockées au sein même de l’entreprise, elles peuvent être consultées depuis n’importe quel device que ce soit un Smartphone, un ordinateur ou une tablette.

Migration de serveur © S.John - Fotolia.com Migration de serveur © S.John - Fotolia.com

Trois types d’utilisation

Saas, Iaas, PaaS. Voici les noms des trois types d’utilisation possibles du Cloud. Précédemment, nous avons abordé le thème du SaaS (Software as a Service), soit un logiciel en tant que service.

Les solutions Infrastructure as a Service fournissent les ressources physiques, comme par exemple des serveurs virtuels ou de la bande passante. La clientèle cible profite de la délégation des charges d'exploitation et possède des connaissances IT.

Les solutions Platform as a Service fournissent un environnement d'exécution pour différentes technologies comme .NET, Java ou Python. Cette solution est également prévue pour les développeurs et les entreprises cherchant à externaliser certaines parties de leur infrastructure.

PaaS, IaaS, SaaS © raywoo - Fotolia.com PaaS, IaaS, SaaS © raywoo - Fotolia.com

Transition de l’infrastructure on-premise vers le Cloud

Nous connaissons désormais les avantages de l’utilisation du Cloud par rapport à celle des systèmes on-premise. Abordons maintenant les questions qui se posent lors de la transition de l’une à l’autre technologie.

En Suisse, les questions de sécurité et d’emplacement des données se placent en première ligne. En effet, la majorité des fournisseurs de services Cloud dans le monde possède des centres de calcul basés aux Etats-Unis et en Europe. Cette solution n’est pas applicable pour certaines entreprises helvétiques, notamment les institutions gouvernementales ou les banques qui ne sont pas autorisées à stocker des données en dehors du territoire suisse. En choisissant une solution Cloud, l'entreprise doit obtenir les renseignements nécessaires quant à l'emplacement géographique des centres de données du fournisseur. Le cas échéant, la société intéressée pourra opter pour l'utilisation d'un Cloud Privé, une solution IaaS hébergée selon des politiques d'hébergement et de sécurité d'entreprise.

Les coûts des solutions IaaS et PaaS ne sont pas encore identiques à ceux de l’utilisation des infrastructures physiques existantes. Selon Artionet, cette différence tarifaire est parfaitement compensée par la flexibilité de ces solutions IaaS et PaaS, des outils de gestion fournis par des plateformes comme Amazon EC2 ou CloudSigma. Notez que plus votre consommation en tant que client est grande, plus votre coût unitaire diminuera. On constate actuellement des baisses importantes des prix des infrastructures. L’exemple le plus concret est celui d’Amazon Web Services qui a régulièrement diminué ses tarifs au cours des trois dernières années.

Passage d'un serveur physique à un serveur en cloud © mipan - Fotolia.com Passage d'un serveur physique à un serveur en cloud © mipan - Fotolia.com

Pas le droit à l’erreur ?

La disponibilité des services Cloud attire l’attention des médias et chaque interruption entraîne une réaction immédiate. Cependant, les temps d'intervention sont très rapides. Selon une estimation, les solutions emails hébergées sur le Cloud sont au moins trente fois plus stables que des systèmes emails d'entreprise on-premise. Certaines sociétés souhaitant améliorer leur utilisation du Cloud utilisent également des solutions hybrides leur permettant de sauvegarder leurs données dans un autre environnement. D’autres mettent en place une simulation afin d’être prêts à faire face aux pannes éventuelles.

Site web inaccessible © gam16 - Fotolia.com Site web inaccessible © gam16 - Fotolia.com

Artionet dans le cloud depuis 2001

Artionet est le fournisseur de son propre système de gestion du contenu IceCube2.Net, en mode SaaS depuis 2001. Ce type de prestation est devenu très populaire et efficace grâce à sa disponibilité, ses coûts, ses mises à jour régulières et son support intégré au prix de location du logiciel. Au contraire des installations individuelles et hébergées chez un fournisseur, Artionet gère et optimise son infrastructure afin de fournir une qualité de service optimale pour des sites IceCube2.Net.

Artionet se positionne en tant que consommateur et fournisseur des produits IaaS et PaaS. Notre agence utilise IaaS et PaaS lors d’évènements engendrant beaucoup de trafic durant une période de temps limitée, comme par exemple le Concours Hippique International de Genève. Un autre exemple : des tests de montée en charge ou des capacités client-serveur qui augmentent ou diminuent pendant des séries de tests.

En tant que fournisseur de services IaaS et PaaS, Artionet gère l’hébergement des serveurs, des applications métier ou des scénarios hybrides pour ses clients. Ces utilisations ne se limitent pas forcément à notre domaine d'activité IceCube2.Net. L'expertise Cloud d'Artionet comprend également l'évaluation des capacités de calcul, des coûts des solutions IaaS/PaaS/SaaS, leur déploiement ainsi que la formation concernant les stratégies de collaboration, Entreprise 2.0 et mobilité dans l'entreprise.

IceCube2.Net - CMS hébergé en mode SaaS IceCube2.Net - CMS hébergé en mode SaaS

Comment se familiariser avec le Cloud

Artionet estime qu’opter pour le Cloud ne signifie pas forcément atteindre les objectifs fixés immédiatement puisque ce changement est trop important pour être effectué en quelques clics.

Nous vous invitons à prendre connaissance des conseils et des considérations suivantes que nous appliquons tant à l’interne qu'aux services Cloud que nous proposons :

  1. Il est important de déterminer ses besoins métier clairement et non pas de penser uniquement à remplacer ses solutions on-premise pour le Cloud le plus rapidement possible. La décision concernant la stratégie Cloud doit être prise par la direction de l'entreprise et non pas par le département IT ou des responsables techniques uniquement.
  2. Démarrez avec un projet pilote et un groupe de personnes pour passer en revue la grande gamme des produits Cloud existante. Lors du déroulement d'un projet pilote, suivez les changements de valeurs ajoutées comme la synergie, la collaboration, la productivité, ainsi que l’impact sur les revenus. Découvrez la liste de quelques KPI d'utilisation du Cloud sur http://www.opengroup.org/cloud/whitepapers/ccroi/kpis.htm
  3. Prenez contact avec vos fournisseurs. Certains d’entre eux proposent déjà à l’heure actuelle des solutions Cloud, mais celles-ci ne seront pas forcément adaptées à toutes les utilisations. Cela peut être dû à différentes raisons, pas forcément négatives. Il est parfois crucial de respecter l'héritage de votre informatique actuel. Les stratégies de la transition vers le Cloud pourront donc être développées en tenant compte des bonnes pratiques de simplification et d'uniformisation de vos fournisseurs existants.

En résumé, la transition vers le Cloud ne consiste pas uniquement en un simple changement purement technologique, comme la transition d'une version de logiciel à la suivante. Elle consiste également en un changement de comportements de collaboration, de rétention des valeurs et des bénéfices des impacts et des prérequis culturels.

Gartner - Nexus of forces Gartner - Nexus of forces

Dans le cadre de ses dernières études, l’institut Gartner met l’accent sur la technologie du Cloud qu’il place au même niveau que le mobile, l’information et le social (http://www.gartner.com/technology/research/nexus-of-forces/). Les entreprises utilisant ces quatre trends pour renforcer leurs stratégies et processus auront un avantage certain dans l'avenir digital.

Intéressé par le Cloud et envie de vous lancer ? Contactez nous. Nous nous ferons un plaisir de vous aiguiller et vous proposerons des solutions adaptées à vos besoins.

Commentaires

comments powered by Disqus

Des professionnels à votre service

+41 32 424 4800T. +41 32 424 4800 @ info@artionet.com