Artionet Web Agency

Rédaction web : comment capter l’attention avec un titre percutant ?

03 août 2015

Si on en croit les dernières statistiques, le temps de concentration de l’internaute oscillerait entre 8 et 20 secondes, en fonction du type de contenus qu’il consulte et du degré d’attention. Comme on le sait tous, l’être humain est sans cesse sollicité par une masse d’informations diverses et variées, son attention est donc de plus en plus difficile à capter sur la toile. En effet, lorsqu’on consulte de l’information sur le web, on peut vite être « dérangé » par des stimuli extérieurs tels que l’arrivée d’un nouveau SMS, l’interruption par un collègue, une pensée concernant l’organisation de ses prochaines vacances, etc…C’est ici que réside toute la difficulté, que nous allons développer au sein de cet article : comment garder l’attention de vos visiteurs lorsqu’ils vous lisent ?

Ecrire un titre percutant

Toute la complexité de la rédaction web

En tant que producteur de contenu pour le web, et vous êtes bien placé pour le savoir, votre rôle est d’apporter quelque chose de nouveau à vos visiteurs, et surtout ne pas les laisser partir. Comment faire en sorte qu’on puisse lire votre dernier article jusqu’au point de sa dernière phrase ? Comment éviter à vos internautes d’être distraits trop vite par des contenus plus attrayants que les vôtres (sites web humoristiques, réseaux sociaux, etc…) ? La réponse, nous l’avons : LE TITRE. Et pourquoi ?

Le titre est le premier élément que vos lecteurs vont discerner, il doit donc attirer l’œil, puisque c’est lui qui va engendrer la lecture de la suite de votre article : son introduction. L’introduction est aussi un point à soigner lorsque vous écrivez pour le web, puisqu’on estime que 80% des lecteurs ne vont pas au-delà. Mais revenons à nos moutons.

Un titre qui donne envie : oui, mais comment ?

Après une entrée en matière, par laquelle il fallait tout de même passer, nous voilà arrivés au contenu qui vous intéresse vraiment : comment être percutant ? Comme vous pouvez vous en douter, produire un bon titre, c’est du travail, alors pour vous éviter de perdre trop de temps sur cette tâche, par laquelle vous devrez forcément passer, nous avons listé quelques bonnes pratiques.

Selon des spécialistes avérés de la rédaction web, les meilleurs titres présenteraient les bonnes pratiques suivantes :

  • Inclure des chiffres : lorsqu’un titre affiche un chiffre, vous aurez forcément envie de consulter, par exemple, « Les 5 tendances du web en 2015 » plutôt que « Comment être tendance sur le web en 2015 ? ».
  • Inclure entre 5 et 9 mots : après avoir consulté de nombreux articles sur le web, les spécialistes en sont arrivés au constat suivant : il faut tout miser sur les 2 premiers mots et en particulier sur les 11 premiers caractères.
  • Utiliser des superlatifs, mais négatifs. Ça semble improbable, mais en effet, le taux de clics moyen augmenterait de 63% lorsqu’on emploie des tournures négatives. Exemple : « Les 10 mauvaises pratiques à éviter lors de la conception de vos Newsletters » aurait plus de succès que « Les 10 astuces pour gagner du temps lors la conception de vos Newsletters ».
  • Interroger les lecteurs. L’utilisation de ce type de ponctuation éveillerait la curiosité du destinataire et le ferait même réfléchir avant de poursuivre la lecture de votre article. Privilégiez donc un titre interrogatif plutôt qu’une phrase banale.
  • Diviser son titre en deux parties, afin d’apporter des précisions. Par exemple : « Comment simplifier l’expérience d’achat sur votre site web ? Une bonne expérience peut augmenter vos conversions de 5%. ».
  • S’adresser directement à vos lecteurs pour les impliquer encore plus : « Les 10 techniques qui vont faire exploser votre trafic » plutôt que « 10 techniques pour faire exploser son trafic ».
  • Apporter une solution à vos lecteurs. L’objet de votre article doit donner l’impression que ce dernier va apporter une solution concrète : « Rédiger un titre percutant en quelques minutes pour faire rester vos lecteurs » plutôt que « Un titre percutant en quelques minutes ».
  • Clarté, clarté et encore clarté. Faites simple : sur le web il faut aller à l’essentiel pour marquer les esprits immédiatement et surtout se faire comprendre par tous.
  • Donner l’impression qu’il y a urgence. Il s’agit ici d’une pratique mise en place par de nombreux acteurs du marketing, qui consiste à faire réagir le lecteur et donc l’inciter à lire votre article immédiatement. Par exemple : « Optimisez vos balises SEO au plus vite pour éviter une pénalité Google » à la place de « Vos balises SEO sont susceptibles de vous pénaliser ».
  • Inciter à la curiosité. Vos titres doivent donner envie à vos lecteurs de creuser davantage et de retourner le problème plusieurs fois dans leurs têtes, du style « Vous aussi, vous êtes concerné par les mauvaises pratiques SEO ? »
  • « Comment » : oui, ce terme a toute son importance dans un titre. En effet, avec ce terme, le lecteur s’attend à ce qu’on lui apporte une solution et des réponses à ses questions.

Plus d’excuses pour vos prochains titres

C’est plus facile à dire qu’à faire, mais grâce à ces quelques pistes, vous avez de quoi bien travailler la rédaction des titres de vos prochains articles. Vous souhaitez tester et comparer plusieurs titres possibles pour un même article ? Faites-les lire et voyez les lesquels suscitent le plus d'intérêt.

En tout cas si vous êtes parvenus à la fin de cet article, c’est que votre degré d’attention n’est pas si mauvais que ça, ou alors que son titre vous a interpellé :-)

Commentaires

comments powered by Disqus

Des professionnels à votre service

+41 32 424 4800T. +41 32 424 4800 @ info@artionet.com