Artionet Web Agency

Objets connectés : quels enjeux ?

14 avril 2014 / Objets connectés, Montre Connectée, Frigo Connecté

Les objets connectés prennent de plus en plus de places notre quotidien, en effet des technologies comme les montres connectées ou les Google Glass font déjà parler d’elles depuis plusieurs mois. D’autres produits, comme les réfrigérateurs ou même les voitures voient leur potentiel se développer, pour qu’un jour ces objets du quotidien agissent en tant qu’acteurs intelligents. Quel est ce potentiel ? Existe-il des risques ?

Internet des objets Internet des objets

Envoi de spams

Réfrigérateur connecté Réfrigérateur connecté - Crédit photo : www.maison-et-domotique.com

Qui pourrait penser d’un objet domestique comme un réfrigérateur puisse vous jouer des tours ? Et bien pourtant, c’est bien le cas !  Thinkpoint, le spécialiste de la sécurité aurait découvert plus de 750 000 e-mails provenant d’environ 100 000 gadgets tels que des routeurs, des téléviseurs ou encore un réfrigérateur ! Ces objets connectés seraient donc victimes de pirates informatiques qui s’y connecteraient à distance. Ces appareils, encore tout récents seraient mal protégés et leurs utilisateurs pas assez sensibilisés aux risques qui peuvent survenir. 

Les réfrigérateurs connectés permettent aujourd’hui d’être liés à des smartphones ou tablettes via l’application Evernote pour transférer une liste de courses. Des informations importantes et rendez-vous stockés sur votre smartphone peuvent également être transférés sur cet appareil ménager. 

Envoi de SMS surtaxés

Aujourd’hui, le risque le plus rencontré serait l’envoi de SMS surtaxés à l’insu de leurs propriétaires, même des appels surtaxés pourraient être émis sans qu’ils s’en rendent compte. Mais les menaces ne s’arrêtent pas là, les nouveaux objets connectés sont également victimes de ces pirates, c’est le cas des voitures connectées qui effraye le plus les spécialistes pour l’instant, qui craignent les accidents de circulation potentiels.

Piratage de voitures connectées

On estime que des pirates pourraient ainsi s’attaquer au système des feux de signalisation et ainsi perturber en quelques manipulations le trafic d’une ville entière. Pour l’instant, des chercheurs ont déjà prouvé qu’il était possible de pirater une voiture connectée à distance simplement en envoyant un SMS ! Ces attaques ne seraient pas à l’ordre du jour, mais avec l’émergence d’internet dans notre quotidien et le développement des objets connectés, les opportunités sont de plus en plus vastes pour les personnes mal intentionnées.

 

Il est donc demandé aux entreprises qui commercialisent ces objets de se pencher davantage sur leur système de sécurisation. Les Universités sont sollicitées pour proposer des cours de stratégies de sécurisation des données et des objets connectés.  

Commentaires

comments powered by Disqus

Des professionnels à votre service

+41 32 424 4800T. +41 32 424 4800 @ info@artionet.com