Artionet Web Agency

Payer en "selfies" en ligne

15 juillet 2015 / Smartphone, Paiement en ligne , selfie

Le selfie prend de plus en plus de place dans notre quotidien. Cette tendance est devenue un classique sur les réseaux sociaux, si bien que de nombreuses marques et entreprises misent sur celle-ci pour mettre en place des jeux concours sur les réseaux sociaux par exemple. Mais saviez-vous que le selfie pourrait avoir une fonction plus sérieuse dans notre quotidien ? Une expérience a été relevée par les spécialistes des cartes de paiement, qui se basent sur la reconnaissance faciale pour la validation de paiements en ligne. La firme MasterCard testera ce concept cet automne.

Payer en ligne avec un selfie

Comment ça marche ?

Au moment de régler son achat en ligne, l’internaute devra se prendre en photo avec son smartphone. Mais techniquement ça ne s’arrête pas là : en effet, l’utilisateur devra également cligner de l’œil pour que son cliché soit validé. Cela permettra, en cas de vol du smartphone, que l’auteur ne puisse pas se servir de clichés existants stockés sur le téléphone.

Dans une perception plus technique, le cliché pris sera analysé de sorte à ce que le visage de la personne soit converti sous forme binaire pour ainsi transmettre les informations à la société de paiement. En ce qui concerne la protection des données personnelles, celles-ci seront stockées sur des serveurs ultra sécurisés et elles ne pourront pas permettre de reconstruire le visage des utilisateurs.

Une façon de lutter contre le piratage

Le selfie est devenue une tendance à laquelle les gens sont habitués, et selon les spécialistes, ils se prêteront volontiers au jeu. Actuellement, pour s’authentifier sur une plateforme de paiement en ligne, la technologie utilisée est celle du mot de passe, qui peut se révéler être un vrai casse-tête. En effet, on insiste de plus en plus pour que les internautes soient vigilants, notamment dans le choix de leurs mots de passe, qui doivent être composés de caractères aléatoires, et qui de plus, doivent être différents d’une plateforme à l’autre.

Et après ?

La sécurité étant un aspect primordial pour les chercheurs et les spécialistes, d’autres méthodes sont déjà en cours de discussion, telles que la reconnaissance d’empreintes digitales, la reconnaissance vocale ou encore l’analyse du rythme cardiaque via son smartphone. Encore plus innovant, il serait même possible de valider un paiement via sa montre connectée, qui, comme nous le savons, est capable d’analyser nos pulsations cardiaques.

Commentaires

comments powered by Disqus

Des professionnels à votre service

+41 32 424 4800T. +41 32 424 4800 @ info@artionet.com